About À propos
EN FR

The DGC National Sustainability & Climate Action Committee. Le Comité national d’action sur le développement durable de la Guilde.

The DGC has a central role to play in making the Canadian film & television industry’s ecosystem more sustainable. The DGC National Sustainability & Climate Action Committee “NSCAC” was created in 2020 to examine the challenges and opportunities to achieve sustainable productions across all regions.

With representation across all caucuses, the Committee aims to empower DGC Members to progressively adopt sustainable practices on production sets or in the studio and assist our members in becoming “As Sustainable As Possible”, with the goal and understanding that this should make their jobs more efficient and rewarding.

The work of the National Sustainability & Climate Action Committee is guided by three pillars: Lead, Empower, Advocate. At the core of these pillars is the need to change the culture of filmmaking and screen production, mobilize the membership and become leaders in climate action.

As a collective voice we can join in a more sustainable way to create, work and ultimately reduce the carbon footprint of productions – resulting in a safer, more efficient and rewarding environment for our membership.

La Guilde a un rôle primordial à jouer pour que l’écosystème de l’industrie cinématographique et télévisuelle canadienne soit plus durable. Le Comité national d’action sur le développement durable « CNADD » de la Guilde a été créé en 2020 et il est chargé d’examiner les défis et les possibilités de réaliser des productions durables dans toutes les régions.

Avec une représentation de tous les départements, le Comité vise à donner aux membres de la Guilde les moyens d’adopter progressivement des pratiques durables sur les plateaux de production ou en studio et à devenir « aussi durable que possible » dans le but de rendre leur travail plus efficace et plus gratifiant.

Le travail du Comité national d’action sur le développement durable est guidé par trois piliers, à savoir guider, habiliter, défendre. Au cœur de ces piliers se trouve la nécessité de changer la culture entourant la réalisation et production cinématographique, de mobiliser les membres et de devenir des leaders de l’action climatique.

En tant que voix collective, nous pouvons nous associer à une manière plus durable de créer,  de travailler et, en fin de compte, de réduire l’empreinte carbone des productions, ce qui se traduira par un environnement plus sûr, plus efficace et plus gratifiant pour nos membres.